Palmares Magazine
CRITIQUES : Interlude   |    CONFERENCES DE PRESSE : Interlude   |    SUR LE VIF : Interlude   |    TROPHEES : Patience !   |    AGENDA : Interlude   |    INTERVIEWS : Interlude   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #01   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #02   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Où trouver Palmarès magazine...   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine en France   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine en Belgique   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine en Italie   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine au Maroc   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #03   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine au Canada   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #04   |    TROPHEES : Le palmarès du 64ème Festival de Cannes   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #05   |    TROPHEES : Isabelle Huppert   |    TROPHEES : Harrison Ford   |    TROPHEES : Le palmarès complet du Festival del film de Locarno 2011   |    A L AFFICHE : La Guerre est déclarée   |    CRITIQUES : Carnage   |    CONFERENCES DE PRESSE : A Dangerous Method   |    CRITIQUES : A Dangerous Method   |    CONFERENCES DE PRESSE : Shame   |    TROPHEES : tiff 2011 : le palmarès complet   |    TROPHEES : 68ème Mostra : le palmarès complet   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Le Festival de cinéma européen des Arcs   |    CRITIQUES : Une vie meilleure   |    CRITIQUES : Extraterrestre    |    TROPHEES : Festival de cinéma européen des Arcs 2011 : Le palmarès complet    |    CRITIQUES : Bullhead   |    CRITIQUES : Gypsy   |    CRITIQUES : Death of a superhero   |    CRITIQUES : Lena   |    A L AFFICHE : Louise Wimmer   |    A L AFFICHE : Une vie meilleure   |    A L AFFICHE : Café de Flore   |    INTERVIEWS : Jean-Marc Vallée   |    TRIBUNES : La Quinzaine des Réalisateurs 2012   |    CONFERENCES DE PRESSE : Billy Bob Thornton   |    TROPHEES : Berlinale 2012, le palmarès complet   |    A L AFFICHE : Bullhead   |    TRIBUNES : Cannes 2012, la sélection officielle   |    TRIBUNES : Cannes 2012, le mot du Président   |    A L AFFICHE : Avé   |    TRIBUNES : La Semaine de la Critique 2012   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2012, les films de dernière minute   |    AGENDA : FCCF 2012   |    TRIBUNES : Coopération franco-chinoise   |    TRIBUNES : Made in China, II   |    CRITIQUES : Moonrise Kingdom   |    SUR LE VIF : Tapis rouge : soirée d'ouverture   |    TROPHEES : Le Carrosse d’Or   |    CRITIQUES : Après la bataille   |    SUR LE VIF : Quinzaine des Réalisateurs, soirée d'ouverture   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Conflit d’intérêts ?   |    TRIBUNES : Rencontres franco-chinoises   |    SUR LE VIF : "De rouille et d'os", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Après la bataille", le tapis rouge   |    CRITIQUES : Beyond the Hills   |    CRITIQUES : Paradis : amour   |    SUR LE VIF : "Broken", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Madagascar 3", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Paradis : amour", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Reality", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "The Paperboy", le tapis rouge   |    CRITIQUES : The We and the I   |    SUR LE VIF : "Beyond the Hills, le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Lawless" (Des hommes sans loi), le tapis rouge   |    CRITIQUES : Les Invisibles   |    SUR LE VIF : "Dario Argento's Dracula", le tapis rouge   |    CRITIQUES : Hors les murs   |    TRIBUNES : Une journée particulière   |    SUR LE VIF : "Amour", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : The Hunt", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "In Another Country", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Vous n'avez encore rien vu", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Like Someone in Love", le tapis rouge   |    CRITIQUES : A perdre la raison   |    SUR LE VIF : "A perdre la raison", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Killing Them Softly", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "The Angels' Share", le tapis rouge   |    CRITIQUES : Killing Them Softly   |    TROPHEES : Le palmarès officiel   |    SUR LE VIF : "Post Tenebras Lux", le tapis roupe   |    TROPHEES : Le palmarès de la Quinzaine   |    TROPHEES : Le palmarès de la Semaine   |    TROPHEES : Cannes 2012, les autres prix   |    SUR LE VIF : "Cosmopolis", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Dans la brume", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Hemingway & Gellhorn", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "L'Ivresse de l'argent", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Mud", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : La cérémonie de clôture, tapis rouge !   |    INTERVIEWS : Téléfilm Canada   |    INTERVIEWS : Philippe Falardeau (1/2)    |    CRITIQUES : Monsieur Lazhar   |    INTERVIEWS : Olivier Père, l'homme de Locarno   |    INTERVIEWS : Philippe Falardeau (2/2)   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Gebo vs. Aftershock   |    CRITIQUES : Argo   |    CRITIQUES : Caught In The Web   |    CRITIQUES : Rebelle   |    INTERVIEWS : Kim Nguyen   |    TROPHEES : Prix Louis-Delluc 2012   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2013, la Sélection officielle   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2013, la Quinzaine des Réalisateurs   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2013, la Semaine de la Critique   |    CRITIQUES : The Great Gatsby   |    TRIBUNES : Conversation avec Jane Campion   |    CRITIQUES : The Bling Ring   |    CRITIQUES : Miele   |    CRITIQUES : Fruitvale Station   |    INTERVIEWS : Ryan Coogler, la révélation Sundance   |    SUR LE VIF : Happy Birthday Thomas!   |    TROPHEES : Le Prix Média 2013 à Thomas Vinterberg   |    CRITIQUES : Les Garçons et Guillaume, à table !   |    INTERVIEWS : Guillaume Gallienne, le Q&A   |    CRITIQUES : Only God Forgives   |    TRIBUNES : MEDIA Audience strategy   |    CRITIQUES : La Vénus à la fourrure   |    CRITIQUES : Nebraska   |    CRITIQUES : La Dernière fois que j'ai vu Macao   |    INTERVIEWS : Cameron Bailey   |    CRITIQUES : Grace de Monaco   |    CONFERENCES DE PRESSE : Jane Campion et ses jurés   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Quinzaine des Réalisateurs 2014, la sélection   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Semaine de la Critique 2014, la sélection   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Festival de Cannes 2014, la sélection   |    TRIBUNES : tiff industry meetings: Du Contrat Social   |    TRIBUNES : L’image du cinéma français dans le monde   |    CRITIQUES : Captives   |    CRITIQUES : Bande de filles   |    EDITO : #bonneconduite   |    SUR LE VIF : Le Carrosse d'Or à Alain Resnais   |    TRIBUNES : Saint Laurent Turner   |    CRITIQUES : Lost River   |    TROPHEES : Cannes 2014, le palmarès officiel   |    TROPHEES : Cannes 2014, le palmarès des sections parallèles   |    CRITIQUES : 12 Years A Slave   |    CRITIQUES : Gravity   |    CRITIQUES : Prisoners   |    TROPHEES : Prix Henri Langlois, 10ème anniversaire   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2015, La Sélection officielle   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2015, la Quinzaine des Réalisateurs   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2015, La Semaine de la critique   |    CRITIQUES : La Tête haute   |    CRITIQUES : Sleeping Giant   |    CRITIQUES : The Lobster   |    CRITIQUES : A Perfect Day   |    CRITIQUES : Inside Out Vice-Versa   |    CRITIQUES : Sicario   |    TRIBUNES : La France va mal   |    TROPHEES : Cannes 2015, le palmarès officiel   |    TROPHEES : Cannes 2015, les autres Prix   |    TRIBUNES : Le cinéma "Trademark"   |    CRITIQUES : L'Assemblée   |    CRITIQUES : Juste la fin du monde   |    CRITIQUES : Barbara   |    TRIBUNES : Okja, ou le cinéma selon Netflix   |    CRITIQUES : 120 Battements par minute   |    TRIBUNES : Promouvoir la francophonie   |    CRITIQUES : The Florida Project   |    A L AFFICHE : Cannes, 71ème Festival international du film   |   
Tribunes

Consulter la table "Tribunes"


Chercher dans la table "Tribunes"




Cannes 2010   -   19-05-2010

Quatre pas dans les nuages   

Michelangelo Frammartino signe une œuvre en état de grâce, où la terre de Calabre se découvre des vertus cosmiques et animistes. "Le Quattro volte" : l’éblouissement de la Quinzaine des Réalisateurs et plus encore.

Un vieux berger, un chevreau, un arbre et du charbon : l’austérité apparente des êtres et objets mis en scène dans Le Quattro volte inciterait à croire que ce dernier ne s’adresse qu’à la frange la plus pure et dure des cinéphiles, encourageant les autres à passer leur chemin. Ce serait une terrible erreur. D’abord parce que ce second long-métrage inspire une fraîcheur et une innocence rares, grâce à son traitement égalitaire des sujets. Ensuite parce qu’il s’apprécie sans faire dans l’intellectualisme, même si sa sélection cannoise pourrait laisser croire le contraire.

Les journalistes ne cachent généralement pas leur scepticisme lorsqu’ils entendent Bruno Dumont, filmeur invétéré du Nord et de son prolétariat, tout du moins jusqu’à Hadewijch, leur affirmer que ses figurants et acteurs non-professionnels constituent ensuite un public de choix pour ces films. Cette incompréhension critique ne cesse pas d’irriter : la captation cinématographique du quotidien ouvrier ou paysan ne s’adresserait qu’aux classes sociales supérieures, comme si ce quotidien devenait, par la grâce du cinéma, trop noble pour concerner ensuite ses sujets.

A l’image de Dumont, Michelangelo Frammartino explore avec simplicité la voie vers la spiritualité et ne fait pas d’une terre de labeur la matière d’un « film de riches ». « La projection de Le Quattro volte sur les lieux de son tournage, en Calabre, est prévue pour bientôt » confirme le cinéaste Italien. « Caulonia m’a très bien accueilli, mais c’est normal, c’est le village de mes parents. L’autre bourgade, Alessandria del Carretto, doit une partie de son identité au travail de Vittorio de Seta [*], qui l’a filmée en 1959. Les habitants en sont fiers. Ils étaient donc heureux que quelqu’un vienne prolonger ce travail de cinéaste ».

Le regard de Frammartino sur la Calabre est le bon, car il opère à la meilleure distance, assez loin pour receler une part d’émerveillement et de découverte, mais sans entomologie, assez près pour toucher l’intime, sans l’écraser, avec la délicatesse d’un orfèvre sachant qu’il tient un matériau rare et précieux entre ses mains. « Nous avons mis en scène des métiers en voie de disparition. Celui de charbonnier, par exemple, ne devrait plus exister d’ici cinq ou dix ans » commente Frammartino. « Il sera impossible de refaire un film exactement comme Le Quattro volte, mais toujours envisageable de s’en rapprocher ». En Calabre, territoire inattendu de cinéma.

 

[*] il s’agit de I dimenticati, visible ici.

Voir l'interview.

Contacter l'auteur  Christophe Beney
Souscrire   Favoris et partage






Tous les sujets d’actualité

Cannes 2017
[24-05-2017]
  -   Promouvoir la francophonie
Cannes 2017
[20-05-2017]
  -   Okja, ou le cinéma selon Netflix
Cannes 2016
[20-05-2016]
  -   Le cinéma "Trademark"
Cannes 2015
[22-05-2015]
  -   La France va mal
Toronto 2013
[20-10-2013]
  -   tiff industry meetings: Du Contrat Social
Cannes 2014
[20-05-2014]
  -   Saint Laurent Turner
Cannes 2014
[18-05-2014]
  -   L’image du cinéma français dans le monde
Cannes 2013
[22-05-2013]
  -   MEDIA Audience strategy
Cannes 2013
[16-05-2013]
  -   Conversation avec Jane Campion
Cannes 2012
[22-05-2012]
  -   Une journée particulière
Cannes 2012
[18-05-2012]
  -   Rencontres franco-chinoises
FCCF 2012
[13-05-2012]
  -   Made in China, II
FCCF2012
[13-05-2012]
  -   Coopération franco-chinoise
Cannes 2012
[27-04-2012]
  -   La Semaine de la Critique 2012
Cannes 2012
[27-04-2012]
  -   La Quinzaine des Réalisateurs 2012
Cannes 2012
[19-04-2012]
  -   Cannes 2012, le mot du Président
Cannes 2012
[19-04-2012]
  -   Cannes 2012, la sélection officielle



Michelangelo Frammartino à propos de son film "Le quattro volte"
© Palmarès média 2010

Le quattro volte
© DR

Le quattro volte
© DR