Palmares Magazine
CRITIQUES : Interlude   |    CONFERENCES DE PRESSE : Interlude   |    SUR LE VIF : Interlude   |    TROPHEES : Patience !   |    AGENDA : Interlude   |    INTERVIEWS : Interlude   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #01   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #02   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Où trouver Palmarès magazine...   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine en France   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine en Belgique   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine en Italie   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine au Maroc   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #03   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine au Canada   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #04   |    TROPHEES : Le palmarès du 64ème Festival de Cannes   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #05   |    TROPHEES : Isabelle Huppert   |    TROPHEES : Harrison Ford   |    TROPHEES : Le palmarès complet du Festival del film de Locarno 2011   |    A L AFFICHE : La Guerre est déclarée   |    CRITIQUES : Carnage   |    CONFERENCES DE PRESSE : A Dangerous Method   |    CRITIQUES : A Dangerous Method   |    CONFERENCES DE PRESSE : Shame   |    TROPHEES : tiff 2011 : le palmarès complet   |    TROPHEES : 68ème Mostra : le palmarès complet   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Le Festival de cinéma européen des Arcs   |    CRITIQUES : Une vie meilleure   |    CRITIQUES : Extraterrestre    |    TROPHEES : Festival de cinéma européen des Arcs 2011 : Le palmarès complet    |    CRITIQUES : Bullhead   |    CRITIQUES : Gypsy   |    CRITIQUES : Death of a superhero   |    CRITIQUES : Lena   |    A L AFFICHE : Louise Wimmer   |    A L AFFICHE : Une vie meilleure   |    A L AFFICHE : Café de Flore   |    INTERVIEWS : Jean-Marc Vallée   |    TRIBUNES : La Quinzaine des Réalisateurs 2012   |    CONFERENCES DE PRESSE : Billy Bob Thornton   |    TROPHEES : Berlinale 2012, le palmarès complet   |    A L AFFICHE : Bullhead   |    TRIBUNES : Cannes 2012, la sélection officielle   |    TRIBUNES : Cannes 2012, le mot du Président   |    A L AFFICHE : Avé   |    TRIBUNES : La Semaine de la Critique 2012   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2012, les films de dernière minute   |    AGENDA : FCCF 2012   |    TRIBUNES : Coopération franco-chinoise   |    TRIBUNES : Made in China, II   |    CRITIQUES : Moonrise Kingdom   |    SUR LE VIF : Tapis rouge : soirée d'ouverture   |    TROPHEES : Le Carrosse d’Or   |    CRITIQUES : Après la bataille   |    SUR LE VIF : Quinzaine des Réalisateurs, soirée d'ouverture   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Conflit d’intérêts ?   |    TRIBUNES : Rencontres franco-chinoises   |    SUR LE VIF : "De rouille et d'os", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Après la bataille", le tapis rouge   |    CRITIQUES : Beyond the Hills   |    CRITIQUES : Paradis : amour   |    SUR LE VIF : "Broken", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Madagascar 3", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Paradis : amour", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Reality", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "The Paperboy", le tapis rouge   |    CRITIQUES : The We and the I   |    SUR LE VIF : "Beyond the Hills, le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Lawless" (Des hommes sans loi), le tapis rouge   |    CRITIQUES : Les Invisibles   |    SUR LE VIF : "Dario Argento's Dracula", le tapis rouge   |    CRITIQUES : Hors les murs   |    TRIBUNES : Une journée particulière   |    SUR LE VIF : "Amour", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : The Hunt", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "In Another Country", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Vous n'avez encore rien vu", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Like Someone in Love", le tapis rouge   |    CRITIQUES : A perdre la raison   |    SUR LE VIF : "A perdre la raison", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Killing Them Softly", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "The Angels' Share", le tapis rouge   |    CRITIQUES : Killing Them Softly   |    TROPHEES : Le palmarès officiel   |    SUR LE VIF : "Post Tenebras Lux", le tapis roupe   |    TROPHEES : Le palmarès de la Quinzaine   |    TROPHEES : Le palmarès de la Semaine   |    TROPHEES : Cannes 2012, les autres prix   |    SUR LE VIF : "Cosmopolis", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Dans la brume", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Hemingway & Gellhorn", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "L'Ivresse de l'argent", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Mud", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : La cérémonie de clôture, tapis rouge !   |    INTERVIEWS : Téléfilm Canada   |    INTERVIEWS : Philippe Falardeau (1/2)    |    CRITIQUES : Monsieur Lazhar   |    INTERVIEWS : Olivier Père, l'homme de Locarno   |    INTERVIEWS : Philippe Falardeau (2/2)   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Gebo vs. Aftershock   |    CRITIQUES : Argo   |    CRITIQUES : Caught In The Web   |    CRITIQUES : Rebelle   |    INTERVIEWS : Kim Nguyen   |    TROPHEES : Prix Louis-Delluc 2012   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2013, la Sélection officielle   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2013, la Quinzaine des Réalisateurs   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2013, la Semaine de la Critique   |    CRITIQUES : The Great Gatsby   |    TRIBUNES : Conversation avec Jane Campion   |    CRITIQUES : The Bling Ring   |    CRITIQUES : Miele   |    CRITIQUES : Fruitvale Station   |    INTERVIEWS : Ryan Coogler, la révélation Sundance   |    SUR LE VIF : Happy Birthday Thomas!   |    TROPHEES : Le Prix Média 2013 à Thomas Vinterberg   |    CRITIQUES : Les Garçons et Guillaume, à table !   |    INTERVIEWS : Guillaume Gallienne, le Q&A   |    CRITIQUES : Only God Forgives   |    TRIBUNES : MEDIA Audience strategy   |    CRITIQUES : La Vénus à la fourrure   |    CRITIQUES : Nebraska   |    CRITIQUES : La Dernière fois que j'ai vu Macao   |    INTERVIEWS : Cameron Bailey   |    CRITIQUES : Grace de Monaco   |    CONFERENCES DE PRESSE : Jane Campion et ses jurés   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Quinzaine des Réalisateurs 2014, la sélection   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Semaine de la Critique 2014, la sélection   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Festival de Cannes 2014, la sélection   |    TRIBUNES : tiff industry meetings: Du Contrat Social   |    TRIBUNES : L’image du cinéma français dans le monde   |    CRITIQUES : Captives   |    CRITIQUES : Bande de filles   |    EDITO : #bonneconduite   |    SUR LE VIF : Le Carrosse d'Or à Alain Resnais   |    TRIBUNES : Saint Laurent Turner   |    CRITIQUES : Lost River   |    TROPHEES : Cannes 2014, le palmarès officiel   |    TROPHEES : Cannes 2014, le palmarès des sections parallèles   |    CRITIQUES : 12 Years A Slave   |    CRITIQUES : Gravity   |    CRITIQUES : Prisoners   |    TROPHEES : Prix Henri Langlois, 10ème anniversaire   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2015, La Sélection officielle   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2015, la Quinzaine des Réalisateurs   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2015, La Semaine de la critique   |    CRITIQUES : La Tête haute   |    CRITIQUES : Sleeping Giant   |    CRITIQUES : The Lobster   |    CRITIQUES : A Perfect Day   |    CRITIQUES : Inside Out Vice-Versa   |    CRITIQUES : Sicario   |    TRIBUNES : La France va mal   |    TROPHEES : Cannes 2015, le palmarès officiel   |    TROPHEES : Cannes 2015, les autres Prix   |    TRIBUNES : Le cinéma "Trademark"   |    CRITIQUES : L'Assemblée   |    CRITIQUES : Juste la fin du monde   |    CRITIQUES : Barbara   |    TRIBUNES : Okja, ou le cinéma selon Netflix   |    CRITIQUES : 120 Battements par minute   |    TRIBUNES : Promouvoir la francophonie   |    CRITIQUES : The Florida Project   |    A L AFFICHE : Cannes, 71ème Festival international du film   |   
Tribunes

Consulter la table "Tribunes"


Chercher dans la table "Tribunes"




Cannes 2011   -   08-05-2011

Pas de repos pour les yeux au Certain Regard   

Le titre du film de Gus Van Sant en ouverture du Certain Regard sonne comme un mot d’ordre : "Restless". Pas de repos pour nos yeux !

Le cinéma de Gus Van Sant a deux faces : l’une, expérimentale (Gerry, Elephant, Last Days), et l’autre, mainstream (Good Will Hunting, Harvey Milk). Laquelle va-t-il adopter dans Restless ? Les premières images de la bande-annonce laissent d’abord perplexe. Ça ressemble a priori à un drame romantique avec son cortège de poncifs : une histoire d’amour entre une jeune femme condamnée et un jeune homme lunaire, beaux comme des dieux. Puis apparaît le fantôme du kamikaze japonais avec lequel dialogue le personnage principal. La fougue amoureuse et l’échéance de la mort, l’ami fantôme et le spectre en devenir. On sent déjà le combat poétique de l’éphémère et de l’éternel, la recherche de la suspension dans l’urgence. Le film s’annonce comme une conversion narrative des travellings étirés et éthérés qui transformaient ces personnages en être vaporeux. Peut-être que Restless va enfin faire la conjugaison des deux somptueux visages du cinéma de Van Sant, en nous logeant entre les regards de ces amoureux inconditionnels.

Bruno Dumont, lauréat controversé du Grand Prix du Jury en 1999 avec L’Humanité, semble quant à lui commander un regard vers le ciel. Dans Hors Satan, il est question de retraite et de prière, comme dans Hadewijch, injustement boudé en 2009. Le film était pourtant d’une brûlante actualité puisqu’il traitait de l’extrémisme religieux avec une rare justesse. Le visage abîmé de David Dewael y apparaissait sous les traits d’un ouvrier, ancien prisonnier. C’est lui qui incarne l’homme austère de Hors Satan, dont le titre mystérieux et le pitch évoquent un conte, une alternative au Village de Shyamalan, transposée dans le territoire de prédilection de Bruno Dumont, le nord de la France. Si le cinéaste traite avec tant de force de la spiritualité, c’est bien que son cinéma élève et fait de la salle une nouvelle église. Nous en serons les fidèles.

 

De retraite, il en est aussi question dans le film de Kim Ki-duk. Celle-ci n’est pas fictive. Depuis 1996, le réalisateur sud-coréen enchaînait les tournages avec la régularité d’un métronome, un par an. Mais depuis Dream en 2008, plus rien. Les rumeurs les plus folles ont couru sur son compte (maladie grave, mort, etc.). Il s’était en fait retiré dans un village artistico-écologique près de la frontière entre les deux Corées. Il revient sur la croisette, tel un ressuscité, avec Arirang, qui traite de cette absence sur un mode documentaire, à la première personne. Sa vie a l’étrangeté et le désordre d’un rêve (ouvrier agricole, moine bouddhiste, soldat, peintre), à l’image de ses films. Que veut donc dire « documentaire » pour lui ? Le titre, Arirang, n’est d’ailleurs pas anodin : c’est le nom d’un chant folklorique coréen que les résistants entonnaient pour braver les occupants japonais ; c’est aussi le titre du film mythique de Na Un-gyu (1926), considéré comme le chef d’œuvre du cinéma coréen et dont tous les cinéastes qui ont lutté pour la liberté de la Corée du Sud se réclament (Lire l’article de Lee Chang-dong à ce sujet) ; Jo Jong-nae a écrit un roman monumental en 12 volumes sur l’histoire de la Corée à partir de 1894 qui porte le même nom ; c’est également une fête nationale nord-coréenne. Que signifie Arirang pour Kim Ki-duk ? Réponse le 13 mai dans la salle Debussy…
 

Deux de ses compatriotes l’accompagneront dans la sélection. Hong Sang-soo d’abord, qui cumule les films en compétition à Cannes. The Day He Arrives est le sixième qu’il y présente. Le Pouvoir de la province Kangwon avait remporté la mention spéciale au Certain Regard en 1998 et Hahaha le grand prix de cette sélection, remis par Claire Denis l’année dernière. Les Femmes de mes amis a été présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2009. Et il a concouru pour la Palme d’or avec La Femme est l’avenir de l’homme et Conte de cinéma, successivement en 2004 et 2005. Sa présence obéit à une routine, un peu comme ses œuvres qui brodent les mêmes sujets (femmes, alcool, cinéma, amis), et dessinent inlassablement le même paysage. Changera-t-il sa ligne de conduite ? Peu probable. Continuera-t-il sa variation sur ses motifs chéris ? C’est certain.

 

Ha Nong-jin, le troisième sud-coréen à concourir dans la sélection, est l’antithèse de Hong Sang-soo. Quand ce dernier compose une respiration continue, presque en méditation, Ha Nong-jin cherche l’essoufflement et l’asphyxie. Son premier long-métrage, The Chaser, en Sélection Officielle en 2008, lui a valu une réputation probablement prématurée de surdoué du polar. Si Ha Nong-jin veut nous convaincre, il faudra en tous cas que son Yellow Sea – l’histoire d’un homme acculé par ses dettes, prêt à devenir un tueur à gage pour s’en sortir – soit moins indigeste et plus épuré.

 

L’épure justement, Eric Khoo, le fleuron du cinéma singapourien, sait la manier avec dextérité. Les belles histoires d’amour croisées de Be with me, son troisième long-métrage, l’ont imposé sur la scène internationale en 2005. My Magic, présenté en compétition officielle à Cannes en 2008, a confirmé son talent. Son goût de la forme courte (une dizaine de clips et de courts-métrages à son actif) et des hommes qui se sacrifient s’unissent dans Tatsumi. Le film est un hommage à la vie et à l’œuvre de japonais Yoshihiro Tatsumi. A la fin des années 50, le mangaka inaugure un nouveau genre de mangas destinés aux adultes (et non plus seulement aux enfants) en mettant au point ce qu’il nomme des « images dramatiques ». Dans Tatsumi, ses petites histoires (le film est découpé en 5 sketches inspirés de ses mangas) racontent ses vicissitudes dans le Japon d’après-guerre. La biographie se mêle à l’œuvre. Le procédé n’est pas nouveau, mais le fait que le réalisateur singapourien s’essaie à l’art de celui qu’il célèbre (le dessin) et lui donne du mouvement, fait d'emblée de Tatsumi une œuvre foncièrement originale.
 

Contacter l'auteur  Sébastien Jounel
Souscrire   Favoris et partage






Tous les sujets d’actualité

Cannes 2017
[24-05-2017]
  -   Promouvoir la francophonie
Cannes 2017
[20-05-2017]
  -   Okja, ou le cinéma selon Netflix
Cannes 2016
[20-05-2016]
  -   Le cinéma "Trademark"
Cannes 2015
[22-05-2015]
  -   La France va mal
Toronto 2013
[20-10-2013]
  -   tiff industry meetings: Du Contrat Social
Cannes 2014
[20-05-2014]
  -   Saint Laurent Turner
Cannes 2014
[18-05-2014]
  -   L’image du cinéma français dans le monde
Cannes 2013
[22-05-2013]
  -   MEDIA Audience strategy
Cannes 2013
[16-05-2013]
  -   Conversation avec Jane Campion
Cannes 2012
[22-05-2012]
  -   Une journée particulière
Cannes 2012
[18-05-2012]
  -   Rencontres franco-chinoises
FCCF 2012
[13-05-2012]
  -   Made in China, II
FCCF2012
[13-05-2012]
  -   Coopération franco-chinoise
Cannes 2012
[27-04-2012]
  -   La Semaine de la Critique 2012
Cannes 2012
[27-04-2012]
  -   La Quinzaine des Réalisateurs 2012
Cannes 2012
[19-04-2012]
  -   Cannes 2012, le mot du Président
Cannes 2012
[19-04-2012]
  -   Cannes 2012, la sélection officielle



Restless
© DR

Arirang
© DR

Hors Satan
© DR

The Yellow Sea
© DR

Tatsumi
© DR

The Day He Arrives
© DR