Palmares Magazine
CRITIQUES : Interlude   |    CONFERENCES DE PRESSE : Interlude   |    SUR LE VIF : Interlude   |    TROPHEES : Patience !   |    AGENDA : Interlude   |    INTERVIEWS : Interlude   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #01   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #02   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Où trouver Palmarès magazine...   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine en France   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine en Belgique   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine en Italie   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine au Maroc   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #03   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Trouver Palmarès magazine au Canada   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #04   |    TROPHEES : Le palmarès du 64ème Festival de Cannes   |    SUR LE VIF : Palmarès magazine #05   |    TROPHEES : Isabelle Huppert   |    TROPHEES : Harrison Ford   |    TROPHEES : Le palmarès complet du Festival del film de Locarno 2011   |    A L AFFICHE : La Guerre est déclarée   |    CRITIQUES : Carnage   |    CONFERENCES DE PRESSE : A Dangerous Method   |    CRITIQUES : A Dangerous Method   |    CONFERENCES DE PRESSE : Shame   |    TROPHEES : tiff 2011 : le palmarès complet   |    TROPHEES : 68ème Mostra : le palmarès complet   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Le Festival de cinéma européen des Arcs   |    CRITIQUES : Une vie meilleure   |    CRITIQUES : Extraterrestre    |    TROPHEES : Festival de cinéma européen des Arcs 2011 : Le palmarès complet    |    CRITIQUES : Bullhead   |    CRITIQUES : Gypsy   |    CRITIQUES : Death of a superhero   |    CRITIQUES : Lena   |    A L AFFICHE : Louise Wimmer   |    A L AFFICHE : Une vie meilleure   |    A L AFFICHE : Café de Flore   |    INTERVIEWS : Jean-Marc Vallée   |    TRIBUNES : La Quinzaine des Réalisateurs 2012   |    CONFERENCES DE PRESSE : Billy Bob Thornton   |    TROPHEES : Berlinale 2012, le palmarès complet   |    A L AFFICHE : Bullhead   |    TRIBUNES : Cannes 2012, la sélection officielle   |    TRIBUNES : Cannes 2012, le mot du Président   |    A L AFFICHE : Avé   |    TRIBUNES : La Semaine de la Critique 2012   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2012, les films de dernière minute   |    AGENDA : FCCF 2012   |    TRIBUNES : Coopération franco-chinoise   |    TRIBUNES : Made in China, II   |    CRITIQUES : Moonrise Kingdom   |    SUR LE VIF : Tapis rouge : soirée d'ouverture   |    TROPHEES : Le Carrosse d’Or   |    CRITIQUES : Après la bataille   |    SUR LE VIF : Quinzaine des Réalisateurs, soirée d'ouverture   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Conflit d’intérêts ?   |    TRIBUNES : Rencontres franco-chinoises   |    SUR LE VIF : "De rouille et d'os", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Après la bataille", le tapis rouge   |    CRITIQUES : Beyond the Hills   |    CRITIQUES : Paradis : amour   |    SUR LE VIF : "Broken", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Madagascar 3", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Paradis : amour", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Reality", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "The Paperboy", le tapis rouge   |    CRITIQUES : The We and the I   |    SUR LE VIF : "Beyond the Hills, le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Lawless" (Des hommes sans loi), le tapis rouge   |    CRITIQUES : Les Invisibles   |    SUR LE VIF : "Dario Argento's Dracula", le tapis rouge   |    CRITIQUES : Hors les murs   |    TRIBUNES : Une journée particulière   |    SUR LE VIF : "Amour", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : The Hunt", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "In Another Country", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Vous n'avez encore rien vu", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Like Someone in Love", le tapis rouge   |    CRITIQUES : A perdre la raison   |    SUR LE VIF : "A perdre la raison", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Killing Them Softly", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "The Angels' Share", le tapis rouge   |    CRITIQUES : Killing Them Softly   |    TROPHEES : Le palmarès officiel   |    SUR LE VIF : "Post Tenebras Lux", le tapis roupe   |    TROPHEES : Le palmarès de la Quinzaine   |    TROPHEES : Le palmarès de la Semaine   |    TROPHEES : Cannes 2012, les autres prix   |    SUR LE VIF : "Cosmopolis", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Dans la brume", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Hemingway & Gellhorn", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "L'Ivresse de l'argent", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : "Mud", le tapis rouge   |    SUR LE VIF : La cérémonie de clôture, tapis rouge !   |    INTERVIEWS : Téléfilm Canada   |    INTERVIEWS : Philippe Falardeau (1/2)    |    CRITIQUES : Monsieur Lazhar   |    INTERVIEWS : Olivier Père, l'homme de Locarno   |    INTERVIEWS : Philippe Falardeau (2/2)   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Gebo vs. Aftershock   |    CRITIQUES : Argo   |    CRITIQUES : Caught In The Web   |    CRITIQUES : Rebelle   |    INTERVIEWS : Kim Nguyen   |    TROPHEES : Prix Louis-Delluc 2012   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2013, la Sélection officielle   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2013, la Quinzaine des Réalisateurs   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2013, la Semaine de la Critique   |    CRITIQUES : The Great Gatsby   |    TRIBUNES : Conversation avec Jane Campion   |    CRITIQUES : The Bling Ring   |    CRITIQUES : Miele   |    CRITIQUES : Fruitvale Station   |    INTERVIEWS : Ryan Coogler, la révélation Sundance   |    SUR LE VIF : Happy Birthday Thomas!   |    TROPHEES : Le Prix Média 2013 à Thomas Vinterberg   |    CRITIQUES : Les Garçons et Guillaume, à table !   |    INTERVIEWS : Guillaume Gallienne, le Q&A   |    CRITIQUES : Only God Forgives   |    TRIBUNES : MEDIA Audience strategy   |    CRITIQUES : La Vénus à la fourrure   |    CRITIQUES : Nebraska   |    CRITIQUES : La Dernière fois que j'ai vu Macao   |    INTERVIEWS : Cameron Bailey   |    CRITIQUES : Grace de Monaco   |    CONFERENCES DE PRESSE : Jane Campion et ses jurés   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Quinzaine des Réalisateurs 2014, la sélection   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Semaine de la Critique 2014, la sélection   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Festival de Cannes 2014, la sélection   |    TRIBUNES : tiff industry meetings: Du Contrat Social   |    TRIBUNES : L’image du cinéma français dans le monde   |    CRITIQUES : Captives   |    CRITIQUES : Bande de filles   |    EDITO : #bonneconduite   |    SUR LE VIF : Le Carrosse d'Or à Alain Resnais   |    TRIBUNES : Saint Laurent Turner   |    CRITIQUES : Lost River   |    TROPHEES : Cannes 2014, le palmarès officiel   |    TROPHEES : Cannes 2014, le palmarès des sections parallèles   |    CRITIQUES : 12 Years A Slave   |    CRITIQUES : Gravity   |    CRITIQUES : Prisoners   |    TROPHEES : Prix Henri Langlois, 10ème anniversaire   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2015, La Sélection officielle   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2015, la Quinzaine des Réalisateurs   |    MINUTE REDACTIONNELLE : Cannes 2015, La Semaine de la critique   |    CRITIQUES : La Tête haute   |    CRITIQUES : Sleeping Giant   |    CRITIQUES : The Lobster   |    CRITIQUES : A Perfect Day   |    CRITIQUES : Inside Out Vice-Versa   |    CRITIQUES : Sicario   |    TRIBUNES : La France va mal   |    TROPHEES : Cannes 2015, le palmarès officiel   |    TROPHEES : Cannes 2015, les autres Prix   |    TRIBUNES : Le cinéma "Trademark"   |    CRITIQUES : L'Assemblée   |    CRITIQUES : Juste la fin du monde   |    CRITIQUES : Barbara   |    TRIBUNES : Okja, ou le cinéma selon Netflix   |    CRITIQUES : 120 Battements par minute   |    TRIBUNES : Promouvoir la francophonie   |    CRITIQUES : The Florida Project   |    A L AFFICHE : Cannes, 71ème Festival international du film   |   
Interviews

Consulter la table "Interviews"


Chercher dans la table "Interviews"




Venise 2011   -   07-09-2011

Vincent Garenq   

Le réalisateur de "Présumé coupable" explique sa collaboration avec Alain Marécaux, l’huissier de justice victime du scandale judiciaire d’Outreau.

Vincent Garenq

Comment avez-vous travaillé à partir du journal qu’Alain Marécaux a écrit pendant sa détention ?

Quand j’ai lu ce journal j’ai eu le sentiment immédiat qu’il y avait un film, mais avant d’appeler Alain j’ai voulu lire tous les autres livres sur l’affaire, connaître les récits des autres innocentés pour voir s’il n’y avait pas d’histoire encore plus forte, ou plus emblématique, puis j’ai relu le livre d’Alain pour vérifier mon désir.

Je tenais vraiment à écrire le scénario avec lui parce que pour moi il y avait des impasses ; d’un point de vue égoïste j’avais besoin qu’il me raconte encore des choses, et surtout je ne voulais pas le trahir. Je savais que s’il me cédait les droits du livre et que je lui montrais le film fini trois ans plus tard, il y aurait plein d’erreurs ce qui aurait été insupportable pour lui. Je lui ai donc demandé d’être consultant sur l’écriture et s’il n’avait pas accepté, je pense que je n’aurais pas fait ce film.

D’un point de vue psychologique, il fallait aussi qu’il participe aux transformations obligatoires de la réalité vers la fiction. Par exemple ses deux sœurs dans la réalité sont devenues une seule dans le film. Il a eu beaucoup de mal à digérer cela parce qu’il n’est pas dans le métier. Il ne connaît pas la dramaturgie. Nous avons pris beaucoup de précaution pour que ce soit aussi son film.

Il était également présent au moment du tournage ?

Pas du tout. J’entends souvent dire cela mais ce sont des déformations. Il avait tellement fait de chemin pendant le scénario qu’au tournage, il ne faisait que passer. Il ne voulait même pas voir les rushes et je lui ai volontairement envoyé des photos de plateau pour qu’il n’ait pas de choc au visionnage du film.

Vous avez également eu accès aux comptes-rendus des confrontations ?

Oui bien sûr. Je me suis procuré le dossier d’instruction, ce qui est autorisé une fois l’affaire jugée. Le scénario est donc un croisement entre le récit subjectif d’Alain et le récit très objectif – quoique ! – des traces qu’ont laissé l’instruction. Le moindre détail entendu dans le film sont issus du dossier.

Vous avez rencontré le juge Burgaud ?

Non et je n’en ai pas eu besoin. Il s’est tellement exprimé dans la commission d’enquête que toute la matière était là : ses justifications, sa psychologie… Je me suis aussi beaucoup appuyé sur les P.V. de la garde à vue.

Comment avez-vous travaillé avec Philippe Torrenton ?

Je connaissais ses précédents films et je savais que je voulais qu’il soit Alain Marécaux. Contrairement aux autres rôles, il n’a pas fait d’essais.
On a organisé des lectures à l’italienne pour certaines scènes d’interrogatoire, un peu longues, qu’il fallait policer pour bien les avoir en bouche ; mais la plupart du temps on était dans la découverte de la scène. Philippe avait déjà fait tout un travail intérieur, qui est un travail d’acteur que nous, réalisateurs, n’avons même pas à connaître.

 

Lire la Critique du film

Contacter l'auteur  Propos recueillis par Stéphane Simon
Souscrire   Favoris et partage






Tous les sujets d’actualité

Toronto 2012
[14-09-2012]
  -   Cameron Bailey
Cannes 2013
[22-05-2013]
  -   Guillaume Gallienne, le Q&A
Cannes 2013
[19-05-2013]
  -   Ryan Coogler, la révélation Sundance
Berlin 2012
[28-11-2012]
  -   Kim Nguyen
Locarno 2012
[03-08-2012]
  -   Olivier Père, l'homme de Locarno
Toronto 2011
[21-09-2011]
  -   Philippe Falardeau (2/2)
Toronto 2011
[21-09-2011]
  -   Philippe Falardeau (1/2)
Toronto 2011
[21-09-2011]
  -   Téléfilm Canada
Janvier 2012
[30-01-2012]
  -   Jean-Marc Vallée
Interlude
[11-05-2010]
  -   Interlude



Vincent Garenq
© DR